• Vatican

Musée national étrusque de la villa Giulia

Musée national étrusque de la villa Giulia

Situé dans le quartier du Pincinao, le musée national étrusque de la villa Giulia fut créé en 1889 afin d’y exposer les découvertes issues de fouilles menées durant près d’un siècle dans l’Étrurie méridionale. Les plus connus d’entre eux sont notamment l’Apollon de Véies, le centaure de Vulci, les Tablettes de Pyrgi (prés de Santa Severa), les lamelles d’or de Pyrgi et un exemplaire du Sarcophage des Époux.

Un édifice de caractère

La villa Giulia tire son nom de son commanditaire qui n’est autre que le pape Jules III (1550-1555). Faisant l’objet de nombreux aménagements au fil des siècles, elle se caractérise par une grande cour construite en forme de théâtre, un bassin décoré de mosaïques romaines, des loggias, des rocailles et une fresque caractéristique de la seconde moitié du XVIe siècle.

Musée national étrusque de la villa Giulia

Le Musée National Etrusque

Depuis le début du XXe siècle, la villa abrite le Musée national étrusque, qui rassemble toutes les antiquités préromaines de l’Étrurie méridionale, du Latium et de l’Ombrie. Elles prenaient part, chacune à leur manière, dans des épisodes de la vie quotidienne des civilisations étrusques, falisques et capenates.

Le Musée s’organise selon un double principe : topographique et chronologique.

  • Vulci (salles 1 à 5) : centaure en tuf du VIe siècle av. J.-C
  • Bisenzio (salle 6) : chariot funéraire en bronze provenant de la nécropole d’Olmo Bello
  • Véiès (salle 7) : Apollon de Véies et la tête d’Hermès qui vient du sanctuaire de Portonaccio
  • Cerveteri (salles 8 à 10) : sarcophage des Époux, le mobilier funéraire de la civilisation de Villanova et des céramiques grecques
  • Falerii (salles 28 à 31) : statue d’Apollon qui fut découverte au sanctuaire de Scasato, le rhyton en forme de tête de chien du Peintre de Brygos
  • Alatri (salle 32) : reproduction à taille humaine d’un temple italico-étrusque
  • Palestrina, ancienne Préneste (salle 34) : mobilier funéraire extrait des tombes Barberini
  • Ombrie (salle 35) : matériel funéraire trouvé dans des tombes de femmes et des guerriers

Le musée bénéficie également d’un compartiment épigraphique (antichambre et salle 11), mettant en valeur les lamelles d’or de Pyrgi, parmi les plus anciennes inscriptions connues de l’Italie préromaine.

Informations pratiques

La villa Giulia est ouverte tous les jours de 8h30 à 19h30 sauf les lundis, jour de Noel et jour de l’An. Le tarif plein est de 8 euros contre 4 euros pour le tarif réduit.

informations musée

Son adresse : Piazzale di Villa Giulia, 9, 00185 Rome
Contact par téléphone +390682077304 ou par mail villagiulia@arti.beniculturali.it
Accessible par le Tram n°3 et 19 ou le Métro Station Euclide, station Flaminio: train A

Toutes les photos ont été prises par Jean-Pierre Dalbéra

Un commentaire ?